Accueil facebook Contact

La presse parle de lui

La presse parle de lui

LE CANARD ENCHAINÉ Albert ALGOULD


" Un grand flandrin surgit, fer à repasser à la main, pour en finir avec un moustique exaspérant. Cette chasse impitoyable vire presto à la course tauromachique jusqu’à l’estocade de l’insecte toqué. A lui seul il incarne tout des scènes qu’il suggère : décors, accessoires, protagonistes et bande-son. L’escogriffe au corps élastique, sorti tout droit d’un cartoon de Tex Avery, surprend constamment dans des saynètes hilarantes..."... suite dans l’article ci-contre.

LE TÉLÉRAMA


"Haute silhouette dégingandée, visage élastique capable des grimaces les plus invraisemblables, Patrik Cottet Moine ne ressemble à personne d’autre. Il use, d’ailleurs, de ce drôle de physique pour mimer des situations délirantes, telle la mise à mort d’une mouche par un torero. Aussi virtuose que déjanté, il se révèle irrésistible en Natalia Kalachnikof ( !), joueuse prête à tout pour gagner"

LE FIGARO MAGAZINE


" Un grand corps désarticulé, un cou de girafe, un œil amusé... Tel un pantin, Patrik cottet moine se tortille, mime et bruite une kyrielle de personnages complètement déjantés : le médecin dérangé et son automédication, le rocker fanatique des Moon Boots... Ses mimiques à la Courtemanche sont tordantes, son énergies est contagieuse : ce comique révèle un talent fou. Une heure de rire garantie signée d’un futur grand. »

LE PARISIEN


" Quand il déploie sa longue carcasse et toise le public avec un air d’échassier tombé du nid, on se demande à quel drôle d’oiseau on a affaire. Quand il simule la mise à mort d’une mouche façon matador, armé d’un chiffon rouge et d’un fer à repasser, on se dit cet olibrius a pété les plombs. Et puis on se laisse embarquer par les pitreries burlesques de Patrik Cottet moine, un comique qui ne carbure pas à l’ordinaire."...suite dans l’article ci-contre.

LE PARISCOPE


"Ce garçon a un physique d’enfer. Droit comme un i, long comme une asperge, la tête perchée dans les nuages, difficile de rater sa silhouette. Petit roi du gag visuel, le spectacle de Patrik COTTET MOINE est un joyau silencieux. En un tour de coup, il transforme les situations les plus ordinaires en un moment loufoque exaltant. L’hurluberlu s’est créé un monde à part, une suite de personnages décalés et hilarants. Ses sketches se caractérisent par l’humour et la finesse, assaisonnés d’un peu de poésie. Nous avons eu un faible pour la mise à mort de la mouche façon corrida, pour le motard qui fait du stop et pour la parodie de "la cigale et la fourmi"... Qui verra rira ! un talent à découvrir."

MARIANNE


« ...une sorte de Buster Keaton écartelé entre le mime et de drôles de mines, au physique tiré tout droit d’un cartoon. Son corps longiligne est déjà une invitation à une démesure toute en nuance. L’humour de cet ancien rocker est une façon de donner à voir l’ordinaire avec (un peu) de hauteur. Les festivals du rire français et étrangers ont déjà souvent salué les performances de ce fantaisiste qui ne veut pas réveiller les consciences, mais nous faire rire et sourire tout éveillé. »

PARIS BOUM BOUM


« Ce grand type à l’allure dégingandée, emmanché d’un (très) long cou et au faciès hypra mobile est comédien-mime-bruiteur. Son spectacle à forte tendance burlesque, mêle des personnages improbables tels qu’un toréador armé d’un fer à repasser, un poisson méfiant et rusé et d’autres qui sont autant de moments savoureux. Pour rire en appréciant une réelle performance ! »

LE DAUPHINE


« La seule apparition sur scène de Patrik COTTET MOINE suffit à déclencher l’hilarité... du grand comique empreint de réalisme à diffuser à grande doses dans les familles. »

LA MARSEILLAISE


« Les sketches se succèdent à un rythme effréné : un flic, un musicos, un pêcheur ...Sa seule ambition ? faire rire sans avoir l’air d’y toucher ! »

L’ESSOR


« Les mimiques sont déconcertantes, explosives, le gars déclenche, sans un mot, des fous rires en cascade dans la salle. Le match de tennis est un incontournable, du grand art ! »

PARIS NORMANDIE


« ...Il dépeint des situations hilarantes, avec un minimum de mots mais une crédibilité de tous les instants. »

LE PROGRÉS


« ...alors que beaucoup ne sauraient que faire de ce corps insolite inoubliable, il le maîtrise à la perfection et a su en tirer profit... Il a conquis le public ! »

LA PROVENCE


« C’est entendu, Patrik excellent bruiteur est capable de vous faire percevoir le son d’une goutte d’eau qui tombe dans une poêle, comme celui de l’allumette récalcitrante qui tente d’allumer un chauffe-eau ! »

NICE MATIN


« Il transforme des situations banales en chef-d’œuvre de l’absurde ! ! ! »

LA VOIX DU LUXEMBOURG


« L’envoûtement peu à peu s’infiltre dans une salle suspendue à la gestuelle de l’exceptionnelle pantomime. Cet artiste incroyable fait passer plus sûrement par corps interposé que par la voix des sensations d’une rare intensité et une sensibilité vibrante qu’on s’en voudrait de rater. »

HAUT ANJOU


« Du haut de ces 2 mètres l’artiste travaille une expression faciale ahurissante et profite de mille et une occasions de se tordre le cou. Superbe ! le public a complètement craqué sur lui ! »

NETKIRI


« ...Un spectacle délicieux et familial fait souffler un vent de fraîcheur sur la scène parisienne des Blancs-Manteaux. »

NICE MATIN


« Patrik COTTET MOINE affiche un physique impayable, un long corps désarticulé, qui lui permet toutes les audaces sur scène. Peu de mots, des bruitages et quelques accessoires lui suffisent pour dérider et épater le public. »